Depuis 1987, réalise des systèmes d'information signalétique qui ont fait l'objet d'une attention particulière de la part d'architectes, de graphistes et d'utilisateurs exigeants qu'il s'agisse de travailler les contenus, travailler les formes, travailler les matériaux ou les couleurs pour maîtriser l'intensité des signes.
Média d'un genre particulier, la signalétique doit se satisfaire de l'accès à un seul de nos cinq sens : la vue.
C'est le sens le plus sollicité chez l'homme en mouvement, ce qui en rend l'accès plus difficile. Trop discrète, la signalétique ne remplit pas sa fonction, trop imposante, elle est préjudiciable à la lecture de l'espace.